Irak

Depuis 2017, la stratégie de l’AFD en Irak s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle approche développée pour optimiser l’impact de ses actions en contexte de crise chronique. Malgré les destructions et la situation humanitaire toujours difficile, il existe une fenêtre d’opportunité pour renforcer les institutions et permettre le retour d’une action publique efficace auprès d’une population en quête de garanties étatiques.
  • logo linkedin
  • logo email
L'action de l'AFD en Irak

Appuyer la résilience des populations au Kurdistan d'Irak

Irak, cohésion sociale, AFD, Croix-Rouge française

Appuyer la résilience des populations au Kurdistan d'Irak

Dès 2014, l’AFD a soutenu des projets mis en œuvre par des ONG françaises visant à renforcer l’accès aux services de base (eau, éducation, santé et soins psychosociaux) en faveur des communautés hôtes, des réfugiés syriens et des personnes déplacées internes, principalement dans le gouvernorat de Dohuk au Kurdistan d’Irak. Sur programme 209, deux projets mis en œuvre par Première Urgence Internationale (1 million d’euros répartis en Irak, au Liban et en Jordanie) et par la Fondation Danielle Mitterrand (298 000 euros) se sont achevés respectivement en 2017 et en 2018. Depuis 2019, l’AFD finance un projet de développement de l’éducation non-formelle, mis en œuvre par la Fédération Léo Lagrange pour un montant de 430 000 euros.

En gestion de fonds délégués du fonds Madad de l’Union européenne, 3 projets démarrés en 2017 se sont achevés en 2020 :

Viser le relèvement post-conflit et le retour d’une action publique efficace

Viser le relèvement post-conflit et le retour d’une action publique efficace, Irak, eau et assainissement, AFD

Viser le relèvement post-conflit et le retour d’une action publique efficace

L’AFD concentre à ce titre son intervention et ses moyens sur les enjeux de rétablissement des services publics et de relance économique dans les zones libérées de Daech. Guidé par le principe « ne pas nuire », dans une région où les facteurs sous-jacents de l’extrémisme violent sont toujours présents, l’AFD vise des opérations pilotes articulant urgence et développement de 10 millions d’euros minimum par opération, pour obtenir des résultats et impacts significatifs. Nous soutenons trois projets :

  • 2017 : rétablissement du service de l’eau en Irak (10 millions d’euros). Mis en oeuvre par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR), ce projet vise à subvenir aux besoins de la population irakienne en eau potable et à contribuer à la reconstruction post-conflit en soutenant la réhabilitation et le développement du service de distribution d’eau potable
  • 2018 : relance de l’économie agricole et rurale dans le gouvernorat de Ninive (10 millions d’euros). Attribué à l’ONG Mercy Corps, le projet vise l’amélioration de l’accès à la finance pour les très petites entreprises agricoles, la réhabilitation de périmètres irrigués ainsi que le renforcement de la cohésion sociale
  • 2019 : amélioration du service d’eau potable et d’assainissement dans le gouvernorat kurde de Dohuk (15 millions d’euros). Mis en œuvre par la GIZ, l’agence de coopération technique allemande, ce projet vise à améliorer la fourniture et la gestion des services d’eau et d’assainissement et la capacité des autorités publiques à gérer ces services.

Soutenir la réforme de l’État irakien

Soutenir la réforme de l’État irakien, AFD

Soutenir la réforme de l’État irakien

En 2017, l’AFD a consenti à un prêt de politique publique multisectoriel d’un montant de 381 millions d’euros. Ce prêt vient en appui au programme de réformes en faveur de la rationalisation des dépenses publiques, d’une plus grande efficacité énergétique et d’une meilleure transparence et gouvernance des entreprises publiques irakiennes.

Réduire les vulnérabilités

lien social, école, Irak, AFD

Réduire les vulnérabilités

Depuis 2012, la progression de l’État islamique en Irak et au Levant a entraîné des déplacements massifs de populations depuis la Syrie vers l’Irak, et tout particulièrement vers le Kurdistan d’Irak, mais également au sein même de l’Irak. Cette crise a exacerbé les tensions et vulnérabilités existantes, renforçant les besoins d’accès aux services sociaux essentiels.

En réponse aux conséquences de la crise irakienne mais aussi de la crise syrienne, l’AFD a lancé l’Initiative Minka Moyen-Orient pour aider les pays affectés à renforcer leur résilience et à accélérer leur relèvement. Issu du Fonds Paix et Résilience, cette initiative vise à apporter une réponse structurée aux enjeux de la crise syrienne et irakienne au niveau régional selon 4 principes d’intervention :

  • assurer la transition de l’action humanitaire / urgence vers des projets de développement et viser le passage à l’échelle des populations pour faire face à l’ampleur des besoins
  • préserver la cohésion sociale entre les populations déplacées et les communautés hôtes via notamment l’insertion économique et sociale des réfugiés
  • renforcer la société civile et les structures locales travaillant avec les ONG tout en s’inscrivant dans le cadre des politiques nationales
  • rechercher des partenariats afin de renforcer l’effet de levier sur les interventions.
10
projets financés en 5 ans
420
millions d’euros engagés en 5 ans
750000
personnes ont bénéficié d’un accès amélioré à l’eau potable
Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

Tout cocher
Tout décocher

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets

Contact